Chemin de Croix

Jésus tombe pour la deuxième fois.

 
   Jésus tombe pour la deuxième fois.
    Si vous êtes dans l'épreuve, ou triste, considérez-le en route vers le Jardin des Oliviers; quelle profonde affliction dans son âme, puisque Lui, l'endurance même, il l'exprime et s'en plaint.
Vous pouvez aussi le regarder attaché à la Colonne, tout douloureux, ses chairs déchirées pour l'amour de vous : au milieu de tant de souffrances, persécuté par les uns, couvert de crachats par les autres, renié par ses amis, abandonné par eux, sans personne pour le défendre, transi de froid, il est si seul que vous pouvez vous consoler l'un l'autre.
Ou regardez-le chargé de la Croix, dont le poids l'empêchait de respirer; il vous regardera, Lui, de ses beaux yeux compatissants pleins de larmes, il oubliera ses douleurs pour vous consoler des vôtres, à seule fin que vous cherchiez consolation près de Lui et que vous tourniez la tête pour le regarder.

Sainte Thérèse d'Avila, Le chemin de la perfection, chapître XXVI, paragraphe 5.



  Accueil  -  Premièrement, cette vie est courte...